L'intelligence des animaux

Avez-vous déjà porté votre attention sur la respiration de votre cheval? Avez vous remarqué que lorsque le cheval a une émotion, sa respiration en est considérablement modifiée? Cela va de l'imperceptible bruit qui se produit dans la trachée du cheval qui prend peur sans vraiment le montrer jusqu'au bruit de soufflet de forge que font les chevaux confrontés à une situation émotionellement très chargée. Porter attention au variations de souffles des chevaux est un point capital pour commencer à les comprendre et ce qui suit est hautement intéressant;

flamme-trotteur-americain-paddock-paradise-cheval-pieds-nus-ethologie-pat-parelli.jpg

Flamme, confrontée à une bâche posée sur le sol, ouvre largement ses naseaux pour évacuer son stress émotionnel.

 

David Servran Schreber, éminent psychiatre, est mondialement connu pour ses ouvrages traitant du cancer. Il a mis en évidence dans ses travaux, que notre santé et notre bien être dépend de l'interaction entre le cerveau cognitif (celui du raisonnement et  le cerveau émotionnel, appelé cerveau limbique. Ce petit cerveau primitif, commun à toutes les espèces animales (humain compris) enregistre constamment toutes les émotions; toujours en alerte, il est si sensible qu'il agit à chaque instant sur le rythme cardiaque; cela a été enregistré par des appareils de mesure très sophistiqués.(voir la vidéo 1 ci-dessous).

Le cerveau limbique ou cerveau émotionnel, agit comme un accélerateur, alors que le cerveau rationnel (ou cerveau cognitif) agit comme un frein.

David Servran Schreiber démontre aussi le lien entre le cerveau émotionnel et le coeur, ce duo qui enregistre toutes les variations de notre environnement; Comme le coeur induit toutes les réactions de notre corps, il devient très clair que notre corps est régi par une forme d'intelligence qui ne passe pas par le cerveau rationnel. Une trop grande pression sur le cerveau émotionnel conduit à un tel chaos qu'il prépare le terrain des maladies.

Toute la difficulté consiste à trouver le bon équilibre entre le cerveau rationnel qui a son utilité et le cerveau émotionnel. Ce n'est pas tout; dans son livre" Guérir", David Servran Schreiber raconte certaines expériences qui en disent long sur la relation des êtres humains et des animaux;  il a mesuré les variations du coeur d'un petit garçon et celui de son chien; lorsque ces deux êtres étaient séparés, il se produisait une variation chaotique dans leurs rythmes cardiaques ; dès que le chien et le petit garçon étaient réunis, cette émotion disparaissait, mais plus fort encore, leurs deux coeurs se mettaient à battre exactement de la même façon. Lorsque nous aimons nos animaux, (comprendre aimer comme le fait de les servir selon leur besoin et non pas de s'en servir comme suort à nos épanchements affectifs ) nous sommes reliés par le coeur, au point que notre coeur et celui de nos animaux battent à l'unisson.

Fort de cette découverte, nous pouvons commencer à comprendre à quel point la relation avec un animal est quelque chose d'extrèmement beau dont nous avons à peine conscience. Oui, les animaux ont une intelligence proche de leur coeur, ce qui explique leur extraordinaire sensibilité. Que penser des chevaux montés à la cravache, aux éperons, des animaux que l'on considère comme des choses alors qu'ils fonctionnent beaucoup plus que nous sur ce cerveau émotionnel, cerveau de la survie, des instincts de préservation, cerveau du coeur, cerveau de la conscience du monde... Que penser des chevaux que l'on décide de déplacer de façon arbitraire, en les séparant des uns et des autres our des questions de facilité? Tels de gros lourdaux que nous sommes, nous n'avons pas conscience à quel point nous brisons des liens profonds que les animaux ont entre eux.

Nous sommes faits d'un cerveau émotionnel et d'un cerveau rationnel aussi importants l'un que l'autre. Dans notre relations avec les animaux, ce cerveau rationnel peut être utile, à condition que nous puissions trouver le moyen de nous en servir avec intelligence. Il m'apparait que vivre avec des animaux devient alors un échange, puisque nos animaux nous ouvrent le monde des émotions reliées au coeur, et que nous offrons aux animaux la possibilité d'aller au-delà de la réaction émotionnelle; lorsqu'un humain et un cheval sont liés par le coeur, il se produit l'une ces choses les plus extraordinaire; l'art équestre dans ce que les grands maîtres nomment " l'équitation dans la légèreté" qui passe entre autre par la respiration.

Pour en savoir plus, je vous invite à visualiser ces 4 vidéos et à lire l'ouvrage de Servran Scheiber "Guérir"

http://www.dailymotion.com/video/x34d7i_coherence-cardiaque-1-explication_news

http://www.dailymotion.com/video/x34d7v_coherence-cardiaque-2-demonstration_news

http://www.dailymotion.com/video/x34d7z_coherence-cardiaque-3-controle_news

http://www.dailymotion.com/video/x34d81_coherence-cardiaque-4-auto-controle_news