EM et potager

Il y a vraiment beaucoup à dire sur l'utilisation des Em au potager. Faute de temps, nous allons déjà tracer quelques lignes

Tout d'abord, qu'est-ce qui différencie un potager cultivé en bio d'un potager cultivé naturellement? (cette question est également valable pour tous les produits labellisés "bio". ... Une culture dite "biologiquee est  exempte de tout produit de synthèse. les produits bio (légumes, fruits, mais aussi les produits de beauté ou les produits d'entretien dits "bio") sont obtenus selon un cahier des charges qui n'emploie pas de produits de synthèse et sont donc biodégradables.

L'agriculture naturelle va plus loin; non seulement tout les produits de synthèse sont écartés, mais on utilise les forces de la nature, la vie du sol, l'influence du cosmos et toutes les réalités vivantes des mondes qui nous entoure. L'agriculture biodynamique, mais aussi et tout simplement la connaissance empirique des anciens qui connaissaient les cycles, les plantes et cultivaient comme cultivaient les anciens, pratiquent en le sachant ou sans le savoir une agriculture vivante.

L'emploi des EM dans le potager naturel a toute sa place, puisque les EM s'occupe de restaure le processus naturel de la vie des sols et fortifie celle des racines. (voir notre lien Qu'est-ce que les EM?).

Au potager, les Em s'emploient sous différentes formes.

Pour les nouveaux potagers ou les potagers appauvris; LE BOKASHI, obtenu par fermentation des certaines céréales va appporter au sol toutes les familles de micro organismes nécessaires à son métabolisme. Le BOKASHI se présente sous une forme floconnée. Il suffit de l'incorporer en surface à la terre du potager 15 jours avant les semis ou la plantation des légumes. Son action très rapide va se porter sur les racines et amplifier les échanges entre les différentes familles de micro-organismes presents dans la terre ce qui va permettre à la plante de métaboliser les nutriments présents dans le sol. Si les plants sont déjà en place, mettre du Bokashi entre les lignes de légumes.

Idem pour un verger existant.

Pour un travail à long terme, le Bokashi sera incorporé au compost ; il en accélère et en perfectionne le processus. Ensuite le compost sera incorporé à la terre du potager,  amenant ainsi les EM dans le sol.

Il est possible d'améliorer la structure du sol avec du  calcaire marin, des poudres de roche ou des céramiques + pulvérisation de EMa mais leur action s'effectuera sur plusieurs années et durera par conséquent plusieurs années.

Il va de soi que, sensibles à l'influence des planètes (et plus particulièrement à la lumière du soleil et à la lune qui influence le mouvement des liquides (comme celui des marrées mais également celui de la sève) ont également une forte influence sur les scycles des micro organismes.

Voici un calendrier biodynamique en ligne. Nous expliquerons ensuite comment l'utiliser avec les EM pour en optimiser la mise en oeuvre.

http://www.jardinoise.com/pages/page5.asp