Maoé, demi sang arabe polonais

Maoé, demi-sang Arabe Polonais, figure parmis les chevaux qui ont marqué le Val des Fées. Son passé difficile montre qu'avec du temps et de l'amour, un cheval peut redevenir confiant envers les humains. Gosia, sa gardienne, l'a aidé dans ce chemin. Maoé avait été attaché par la langue parce qu'il était rebelle à ses premiers gardiens. A force de se débattre, il a eu une partie de la langue arrachée.

100-5223.jpg

Gosia une jeune femme adorant les chevaux et s'étant épris d'amour pour lui l'a aidé à reconstruire lentement une relation de confiance avec elle. Ce cheval est redevenu lui-même après plusieurs années, et il lui manifestait toujours sa reconnaissance.

maoe-le-cheval-de-gosia-padock-paradise-cheval-pieds-nus.jpg

Gosia à 24 ans après trois ans à Bruxelles et de brillantes études universitaires, est repartie en Pologne avec son cheval.  Elle vit désormais dans une région sauvage à la frontière des pays BéloRusses; dans une maison chauffée au bois, entourée de forêts peuplées de loups, sans même une connexion internet... Elle m'a dit en partant: puisque les anciens (de 80 ans) réussissent à vivre cette vie, pourquoi n'y arriverais-je pas? ....