Fourbures

FOURBURES, c'est quoi au juste?

Comme tout le monde, j'ai appris que l'herbe verte du printemps et les jeunes pousse déclenchaient les fourbures qui occasionnent de violentes douleurs dans les pieds des chevaux; qu' à son stade aigu et grave, l'os du pieds transperse la sole, handicapant le cheval pour longtemps, qu'une crise de fourbure peut devenir chronique... que l'on détecte assez vite une fourbure dès que le cheval montre des signes de douleur en marchant et surtout, se tient en arrière pour soulager son avant main.. j'ai aussi entendu que les fourbures guettent les chevaux trops gros...

Suite à mes recherches et aux explication d'un vétérinaire de l'ancienne école, un monsieur des campagnes, j'ai enfin mieux compris ce que sont les fourbures et mis de coté certaines idées fausses.

La fourbure est en réalité une manifestation toxinique qui prend la forme d'une hypertension. Chez le cheval, ce problème fonctionnel qui génère un accumulation de toxines se localise plus particulièrement dans les pieds parce que le pied du cheval, cette éponge de sang, est comprimée dans le sabot et que la circulation devient difficile lorsque trop de toxines s'y accumulent.

L'excès de toxines en un endroit du corps provoque une inflammation des tissus (et donc des douleurs) et si cela dure trop longtemps ou est trop intense, les tissus se détériorent fortement ce qui provoque  la perforation de la sole par l'os du pieds.

La mise à l'herbe n'est donc pas la cause directe de la fourbure, mais un des facteurs déclenchant qui cause un excès de toxines dans le corps. Pour ce genre de cheval, un stress comme par exemple, un voyage en van, un exercice trop intense, une chute un changement d'habitude ou tout facteur qui déstabiliseson équilibre pourra générer en lui un excès de toxines.  Cela permet de comprendre pourquoi certains chevaux très maigres peuvent faire des fourbures, pourquoi un choc physique ou emotionnel peut provoquer une fourbure, pourquoi certains chevaux déclenchent des fourbures à l'herbe et d'autres pas, pourquoi certains chevaux déclencnet une fourbure après un effort prolongé... excès de toxines que le corps est incapable d'éliminer.. Quand c'est l'excès d'herbe qui déclenche l'état toxinique aigu, supprimer l'herbe va atténuer l'inflammation mais la fragilité restera et pourra être déclenchée par un autre facteur: je connais ainsi une jument qui a déjà fait des fourbures en plein hiver avec du foin vieux d'un an, parce que cette jument est une véritable éponge à émotions.

Pour éviter les fourbures, il conviendra donc de repérer le ou les facteurs qui génèrent un excès de toxines chez un cheval en particulier et les éviter, encourager le drainage du foie et des reins ce qui est courramment pratiqué. Ceux qui souhaitent aller plus loin devront se tourner vers l'homeopathie, cette science des êtres qui repose justement sur les différents états toxiniques et leurs remèdes (remèdes qui sont tous, en homéopathie, issus de substances toxiques hautement diluées, qui agissent selon une information vibratoire). Le seul obstacle véritable de l'homeopathie n'étant pas l'homeopathie elle-même mais son mode de prescription qui repose essentiellement sur une observation ultra fine des animaux, observation qui va de la forme de leur corps jusqu'à leurs comportement et surtout de leurs réactions et de leurs attitudes face à une situation, un état, car la science homeopathique regard aussi la récation du sujet face à une maladie.. (pour ceux que cela intéresse, lire les ouvrages de Leon Vannier dans des éditions d'avant 1980)

Bref, d'une façon générale la fourbure est véritablement un fleau auquel il faut veiller, car un cheval qui a été fourbu une fois est sujet à d'autres crises, et poyr cause, il développe avec le temps un état toxinique qui s'installe dès lors qu'il n'y a pas un vrai drainage de fond... et en vieillissangt, nous avons plutot tendance à nous encrasser de plus en plus à moins d'avoir recours à des méthodes différentes.

Quelques trucs afin de repérer rapidement un début de fourbure

1/ dès que l'on constate que le cheval se déplace avec une petite hésitation des antérieurs (l'avant main est touchée en premier, car le poids du cheval repose en grande partie sur elle), qu'il manque d'allant

2/ dès que l'on constate que le poul s'accélère au moindre effort et ralentit sitot à l'arret (on peut facilement tester le poul sur la jugulaire ou sur les canons)

3/ Si le cheval montre une tendance à reporter son poids vers l'arrière pour soulager son avant main...

Soupçonner une fourbure, et mettre immédiatement le cheval au régime, c'est à dire au foin rationné (du foin de un an) et voir si son état s'améliore

rapidement.

 

CONSEILS POUR LE PARAGE DE PIEDS FOURBUS

en parage naturel, deux écoles s'affrontent; celles qui recomandent de ne pas parer la sole et de laisser l'épaisseur de la sole morte s'user au contact du sol (c'est la version moderne du parage naturel) la version ancienne,, elle, préconise d'enlever les parties mortes de la sole, surtout sur la partie avant du pied et autour de la fouchette afin d'encourager  la concavité du pied. Encourager la concavité du pieds lui permet de mieux fonctionner en tant que pompe, ce qui a pour consquence de faciliter la circulation sanguine dans le pied et donc, d'éliminer tout ce qui pourrait provoquer une acculilation de toxines, un des facteurs déclenchant de la fourbure.

D'une manière générale, il faut davantage craindre un défaut de fonction du pied qu'un problème de bleime à cause d'une sole mince. de toutes façons, un pied qui fonctionne renouvelle facilement ses cellules, la sole et la boite cornée sont plus sains. Là encore; l'onguent Traduition aide fortement à améliorer de façon visible la qualité des tissus du pieds. (voir ma page sur les onguents traditions)

 

Voici enfin le lien vers un site très intéressant; la praticienne raconte ses témoignages concernant les chevaux fourbus; bien des idées préconçues vont tomber. c'est vfraiment intéressant :

www.fourbure-cheval.com

 

 

 

.