La gale d'été

J'ai longtemps utilisé le DERFEN contre la gale d'été et ce produit est vraiment efficace parmi tous les autres.  Ce produit issu de recherches sérieuses est cependant à base d'huiles essentielle (HE de cade en particulier) et à long terme, cela peut provoquer des irritations chez certains chevaux.

Cet été j'ai testé sur une des ponettes du troupeau atteinte de gale d'été, petite ponette de couleur noire, de la creme de trayon. La crème de trayon est très connus des fermiers qui l'utilisent pour les soins des pis des vaches. Bactéricide, calmante, sa substance onctueuse n'est cependant pas grasse et peut être appliquée généreusement sur la crète de l'encolure et les crins de la queue; elle forme alors une sorte de trainée blanche temporaire qui s'estompe et reste plusieurs jours sur les poils; C'est cela qui empêche les mouchettes de venir piquerb la peau à cet endroit.

Dépourvue d'odeur, la crème de trayon est très bien acceptée par les chevaux et calme les irritations des premières crevasses; on la trouve dans de nombreux supermarchés, dans les drogueries et même en pharmacie, à un prix très modique.

Il faut cependant savoir que la graisse de trayon est issue de la pétrochimie; il faut donc garder une certaine réserve, mais vu les dégats et la souffrance occasionnée par la gale d'été chez les chevaux, il faut faire la balance des inconvenients.

 

Pour ma part, j'ai utilisé avec succès de l'argile sur les partie sensibles piquées par les mouchettes;

une bonne boue d'argile appliquée sur la queue et la crête des crinière donne evidemment un look spécial, mais l'argile forme une couche de protection efficace ( à renouveler chaque jour) et cicatrise les plaies